Le jeudi 7 février, la Fondation du CHU de Québec a lancé le Projet Sportif, qui vise à soutenir financièrement une recherche innovante menée par les Drs Nicolas Dupré et François Gros-Louis afin de prévenir les maladies résultant, à moyen-long terme, des commotions cérébrales. Six personnalités sportives, représentant des disciplines particulièrement touchées par les commotions cérébrales, ont accepté d’appuyer publiquement le projet : Simon Gagné, ancien joueur de hockey, Louis Garneau, ancien cycliste et homme d’affaires, Michel Laplante, ancien lanceur de baseball, François Drolet, médaillé olympique, Guillaume Rioux et Charles Fortier, anciens athlètes du Rouge et Or. L’objectif : amasser 6 M$ sur 3 ans, dont 325 000 $ d’ici la fin de 2019.

« Ce projet est un incontournable pour la santé des gens d’ici, a déclaré madame Marie-Claude Paré, présidente et chef de la direction de la Fondation du CHU de Québec. C’est donc sans hésitation que nous avons choisi de soutenir cette recherche, entre autres parce qu’elle s’inscrit parfaitement dans notre mission d’humanisation, mais aussi parce qu’elle se colle à notre vision d’être innovant, performant et influent.

Les commotions cérébrales : des répercussions

Les commotions cérébrales peuvent entraîner des répercussions importantes dans la vie quotidienne de celles et ceux qui sont touchés. C’est pourquoi elles doivent être détectées rapidement et efficacement. La recherche menée par les Drs Dupré et Gros-Louis porte entre autres sur l’étude des microvésicules secrétées par les cellules de la peau et sur la détermination de leur potentiel comme biomarqueurs des commotions. Les chercheurs espèrent ainsi permettre que les traitements soient déterminés de manière hâtive et que le développement de maladies soit retardé de façon marquée. Pour en savoir plus et faire un don : projetsportif.org.

SOURCE : JOURNAL DE QUÉBEC