Breaking news
  1. LE PROJET DE RECHERCHE INNOVANT EXPLIQUÉ LORS D’UNE MINI-CONFÉRENCE
  2. CAPITALES DE QUÉBEC | MATCH-BÉNÉFICE AU PROFIT DE LA RECHERCHE SUR LES COMMOTIONS CÉRÉBRALES
  3. AMATEURS DE HOCKEY OU DE VÉLO, CETTE SEMAINE DONNEZ A VOTRE ÉQUIPE VEDETTE ET DOUBLEZ VOS CHANCES DE GAGNER…
  4. AMATEURS DE FOOT OU DE PATINAGE DE VITESSE, PROFITEZ DES CETTE SEMAINE POUR DONNEZ À VOTRE ÉQUIPE PRÉFÉRÉE!
  5. LE CONCOURS CONTINU | CETTE SEMAINE LE VÉLO RENCONTRE LE BASKET

Recherche innovante sur les commotions cérébrales

Quand Simon, Louis, Michel, François, Guillaume et Charles s’associent à la Fondation du CHU de Québec pour amasser 6 millions $, ça donne un projet novateur et prometteur pour les gens d’ici. L’équipe de la Fondation du CHU de Québec a lancé en grande pompe, jeudi le 7 février dernier, son Projet Sportif ; un…

Commotions cérébrales : 6 personnalités appuient la recherche

Le jeudi 7 février, la Fondation du CHU de Québec a lancé le Projet Sportif, qui vise à soutenir financièrement une recherche innovante menée par les Drs Nicolas Dupré et François Gros-Louis afin de prévenir les maladies résultant, à moyen-long terme, des commotions cérébrales. Six personnalités sportives, représentant des disciplines particulièrement touchées par les commotions…

MICHEL LAPLANTE, président des Capitales de Québec: Mieux détecter les commotions cérébrales

Écouter l’entrevue de Michel Laplante, ancien lanceur et entraîneur de baseball professionnel et athlète associé au projet, au FM93. SOURCE : FM93  

6 M$ et des personnalités pour mieux détecter les commotions cérébrales

La Fondation du CHU de Québec fait appel à six personnalités sportives de la région pour arriver à mieux détecter les commotions cérébrales et prévenir les maladies qui peuvent en découler. Pour l’instant, il n’existe pas de moyen précis pour détecter une commotion cérébrale, que ce soit chez un athlète de pointe ou un simple citoyen. Les…

Eric Lindros souhaite l’adoption d’un protocole national sur les commotions cérébrales

Eric Lindros a exhorté les députés à élaborer un protocole national pour prévenir et traiter les commotions liées au sport, mercredi, dans son témoignage devant un comité de la Chambre des communes. L’ancien hockeyeur a notamment suggéré aux jeunes, dont le cerveau est encore en développement, de délaisser pendant au moins quelques mois par année…

Commotions cérébrales : six sportifs s’associent à un projet de recherche

Six personnalités sportives bien en vue de Québec se sont associées à la Fondation du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec pour appuyer le projet de recherche des Drs Nicolas Dupré et François Gros-Louis afin de prévenir les maladies résultant des commotions cérébrales à moyen et long terme.   L’ex-ailier des Flyers de Philadelphie Simon…

Six sportifs de la région de Québec s’investissent pour prévenir les commotions cérébrales

Six personnalités du milieu sportif de la région de Québec, dont Simon Gagné, Louis Garneau et Michel Laplante, s’associent au projet de recherche du CHU de Québec visant à identifier et prévenir les effets des commotions cérébrales à long terme. Le patineur de vitesse médaillé aux Jeux d’hiver de Nagano, François Drolet, ainsi que l’ancien…

Simon Gagné veut aider la science

L’ancien attaquant des Flyers de Philadelphie Simon Gagné songe à prêter son corps à la science dans le cadre d’un nouveau projet de recherche visant à prédire les répercussions des commotions cérébrales à long terme, une première au Québec. Après avoir été victime d’au moins huit commotions cérébrales au cours de sa carrière dans la…

Un congrès sur les commotions cérébrales

Les scientifiques et experts médicaux comprennent de plus en plus les symptômes liés aux commotions cérébrales. Cependant, ce qui demeure difficile à évaluer, c’est à quel point toutes les sphères de la vie des victimes sont affectées. La situation est pire pour les adolescents puisque les recherches démontrent que les jeunes ont beaucoup plus de…

Les ados plus vulnérables aux commotions cérébrales

40% des jeunes mettent au moins un mois à récupérer. Les adolescents mettent deux fois plus de temps à récupérer d’une commotion cérébrale qu’un adulte, alors que c’est à cet âge que les contacts physiques deviennent permis dans certains sports. «L’étape critique» du développement du cerveau est entre 15 et 16 ans, rapporte Phillipe Fait,…